Métaphore du surfeur

Avant d’aller dans l’eau, le surfeur choisit son matériel, s’équipe puis passe quelques instants à s’échauffer.

Observation de l’environnement :

Ensuite, il va observer et analyser le spot (le lieu de son activité) afin d’identifier la présence éventuelle de bancs de sable, de courants ; il va également s’intéresser à la météo : y-a-t-il du vent, des nuages, du soleil, de la pluie ?
Il va suivre les marées, la circulation des vagues.

Impulser le mouvement

Une fois dans l’eau en position assise ou allongée sur son surf, le surfeur passera un peu de temps à scruter la surface de la mer afin de choisir la bonne vague, anticiper sa mise en place, impulser le mouvement, et mettre un peu de vitesse afin de pouvoir monter cette vague.

Recherche de l’équilibre

Une fois debout, le surfeur en action sur sa planche est en position d’équilibre sur ses 2 jambes ; ce qui est remarquable, c’est que ce dernier est en mouvement permanent tout le temps que dure la vague.
L’acteur va adapter sa glisse, ajuster la position de ses pieds, du buste et des bras pour maintenir son équilibre, rechercher de la vitesse et tenter de prolonger cette action jusqu’au bout de la vague.
Cette métaphore illustre parfaitement cet équilibre en mouvement.

Et vous, comment appliquez-vous cette métaphore à la vie de l’entreprise ?

Et aujourd’hui, quelle est votre météo ?

  • Avez-vous le vent en poupe ?
  • Y-a-t-il un vent à décorner les bœufs ?
  • C’est le calme plat ; Comment naviguez-vous ?